TchakTchak 5 juin 15:48

@wendigo

 Quand aux origines de cette science mère, elle date bien avant des exemples que vous citez.

Oui, je sais.

Stonehenge est une construction astrologique. De même que le calendrier Maya. On ignore à quand remonte le gnomon, qu’on retrouve aussi bien en Chine, en Inde, qu’au M.O. et sans doute ailleurs. Depuis le néolithique, les mondes agricoles avaient besoin de toute façon de suivre les astres.

Et même plus loin, on a trouvé à Ishango un os couvert d’entailles dont les totaux sont en base 12 (calculs de doigts en comptant les phalanges). Des entailles renseignent des nombres premiers. Ces nombres ont 35000 ans, comme l âge de l’os. Ce qui fait hurler encore des universitaires d’aujourd’hui, des Tristan tout tristes qui racontent que tout est du hasard. Un hasard qu’un singe ne produira jamais toute sa vie sur une machine à écrire.

Je ne suis pas de ceux qui pensent que l’homme préhistorique était simple d’esprit et que nous sommes devenus intelligents, comme le suggère constamment cette image mentale 

Simplement, des mondes différents, aux moyens techniques différents, mobilisent différemment notre intelligence et notre sagacité. Nous avons des formes d’intelligences qui n’existaient pas jadis, mais nous en avons perdu des formes qu’ils avaient jadis. Et même des techniques.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe