Zip_N 14 janvier 21:29

@sls0

"Le jour où le pétrole disparaît, j’ai bien peur qu’une partie de l’humanité l’accompagne."

Oui, le jour ou tout aura brulé on commencera à tousser plus qu’a l’accoutumée avant de disparaitre pour une partie 

Sans pétrole le monde est moins performant, va moins vite. Le système change sans pétrole et d’autres possibilités apparaissent. Le problème est de faire propre, avec les batteries ça progresse, la technologie avance. Pour moi la fabrication de l’énergie est possible en récupérant l’énergie hydraulique potentiel avec une fluctuation de niveau d’eau en mécanique cinétique, énergie récupérable en descente et en montée d’eau ! Il y a un potentiel inexploité.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe