jacqcroquant 8 octobre 11:56

Merci Pierre pour ces décodages toujours pertinents que je suis toujours avec un grand intérêt. C’est, pour moi, la base imparable de la critique "objective" de cette plandémie. J’ai choisi mon camp.

Même si certains y voient des études qui seraient biaisées pour démontrer que ces mêmes études sérieuses sont fausses et qui affirment que "l’auteur a une théorie et cherche dans les chiffres ce qui valide la théorie ce qui le rend aveugle aux facteurs de confusion", reconnaissons que les biais malhonnêtes et autres tripatouillages de panels ne sont pas du coté de la "bonne" théorie qui va bien. Quant à la confusion il suffit de repasser l’histoire depuis mars 2020 pour constater du quel côté elle se trouve. 

"La critique est une chose bien commode ; on attaque avec un mot, il faut des pages pour se défendre".  JJ Rousseau. 

Et selon l’adage "Critiquer en dit peu sur les autres, mais en dit long sur vous."

Je préfère la critique de la pensée unique et de la théorie qui va bien, je suis sûr de ne pas me tromper. 


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe