yoananda2 20 septembre 18:16

@maQiavel
ben moi je suis d’accord avec ces arguments "contre le marché libre des opinions" ; alors qu’à la base j’étais pour une liberté d’expression totale.
Je n’en avais pas forcément autant conscience au départ de ce problème de réthorique, mais après avoir vu des vidéos d’imam et les commentaires des musulmans, j’ai réalisé à quel point on était proche de l’analphabétisme dans certaines "sphères" (je ne dis pas que ce sont TOUS les musulmans, en revanche j’affirme qu’il y a un tropisme, ça oui, une "attirance" naturelle, particulièrement chez les religieux, d’ailleurs on a des études sur le QI et la bigoterie qui sont corrélés, bref).
Et c’est même pire que ça, même avec des gens intelligents et éduqués on peut avoir des gros soucis parce qu’on CROIT savoir mieux que les autres (et on finit par se faire bananer encore plus). Internet aggrave les choses, il devient une sorte de caisse de résonance à biais cognitifs.
Du coup, si par principe je suis pour la liberté d’expression, dans la pratique, si on ne veut pas qu’une société explose, ben je ne vois pas comment faire autrement que censurer les négationistes, plus révisionistes, puis les climatosceptiques, puis les antivax, puis ... puis ... et la liste va s’allonger de jours en jours, et au final ça sera peut être pire que si on n’avait pas censuré.
Du je n’ai pas de solution, mais je comprends qu’on soit contre "trop" de liberté d’expression.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe