yoananda2 20 septembre 15:55

@micnet

Mais est-ce bien cela que tu as en tête ?

Je n’ai que des vagues ébauches en tête, mais non, ça ne serait pas un état "scientiste" parce que ça me semble débile de faire un critère du genre "doit avoir 99% d’origine europoïdes" ou "taux de mélanine < XX".

Tu imagine le truc ? tu vas bronzer à la plage et tu perds temporairement la nationalité ? lol

Non !

Comme j’avais dit, je verrais plutôt un truc comme le droit du sang. Je ne sais pas trop ce qui se fait ailleurs, mais par exemple, de ce que j’ai entendu les pays asiats découragent l’implantation locale : tu peux bosser sur place, faire des affaires, avoir des entreprises, mais tu es prié de rentrer chez toi à la fin. Tout est fait pour te décourager de rester.

Si tu veux "faire souche" sur place, tu dois te marier avec une locale, et c’est le seul moyen d’obtenir la nationalité. Naître sur place ne suffit pas. Vivre depuis XX années ne suffit pas.

Et ça, pour moi, cette simple règle "colle" avec la "réalité" biologique : si tu fais des gosses métisses, tu mélanges tes gènes aux locaux, et ils finissent par être absorbés au fil du temps. Tu fais évoluer leur pool génétique, mais tu ne le fais pas disparaître, ni se partitionner. C’est l’assimilation en somme. Mais à petite dose. Ou du moins à dose qui se fait selon le rythme que les gens lui donnent eux même : si d’un coup la moitié du pays décide de se métisser de sa propre volonté, bah ... ben c’est les gens qui le décident, c’est "leur biologie".

En France on a coupé ça, on est devenu un pays abstrait, une idée comme disait à juste titre Hollande.

On n’a pas eu besoin des tests ADN pour faire des ethno-états jusqu’ici.

Bon, j’ai conscience que pour la France faudrait revenir en arrière (de 200 ans) et que c’est trop tard pour ça. Mais n’empêche que la question se pose, notamment en Europe, puisque certains pays qui sont diabolisés par l’UE sont plutôt dans cette optique (Hongrie je crois, je n’ai pas trop creusé les détails pour savoir s’ils sont encore le droit du sang ou si c’est fini avec Shengen ...).

Je ne crois même pas que ce que je proposes soit incompatible avec l’état de droit (peut être je me trompe parce que j’ai l’impression que l’état de droit est devenu a-national, universel de nos jours mais bon je ne sais pas)


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe