Conférençovore Conférençovore 16 septembre 18:09

" Ce même Zemmour qui est un sympathisant de génération identitaire dont l’un des porte-parole affirmait que la « remigration » doit être un processus progressif ( nous y voilà) qui doit commencer par des mesures anodines comme l’expulsion des clandestins, des étrangers criminels, des djihadistes ( ce avec quoi n’importe qui devrait etre d’accord et à raison) mais qu’ensuite le processus devra se radicaliser petit à petit pour inciter les « immigrés » (comprendre les noirs et les arabes) à rentrer « chez eux » de leur plein"


EZ parle lui-même de "remigration" donc inutile de minauder et de tourner autour du pot. On lui donne le nom que l’on veut mais de surcroît, dégager les étrangers criminels est la règle PARTOUT ou presque dans le monde (il n’y a que chez nous que l’on les laisse venir et qu’on les entretient voire même les empêche de partir) et tu ne sors pas tes violons shoatiques d’hypocrite d’islamiste mon gros : et c’est marrant d’ailleurs (j’ironise évidemment : c’est logique, tu protèges tes coreligionnaires, t’inquiètes vieux, tonton Qiqi a percuté depuis un bon moment... fallait juste te pousser un peu dans tes retranchements pour mettre en lumière tes contradictions énormes sur ce sujet qui, en réalité, n’en sont pas une fois que l’on a compris comme déjà expliqué) parce que quand ça t’arrange , là il n’y a pas de soucis pour nous faire des points godwin de compète à base de "on sait comment ça commence... d’abord les criminels et puis ça finit par des différences de Droit oulalalala". C’est marrant d’ailleurs (bis) mais on ne t’entend jamais sur tes frérots saouds, qataris, émiratis et quasiment le reste des pays muz qui, eux, ont bien des différences de droit suivant que tu es de la partie ou non. Ah oui mais là c’est pas pareil ! C’est leur souveraineté, tu comprends... Sale petit enc... (désolé c’est sorti tout seul smiley ).

Bon, bien évidemment, rien dans ton propos n’est sérieux. La vérité est que, oui, des zones de France n’ont plus rien de françaises parce qu’il n’y réside plus que des individus qui n’ont non seulement aucune attache européenne, ce qui à la rigueur pourrait passer, mais en plus ont parfois (donc pas toujours... eh oui, on est pas aussi caricaturaux que tu tentes péniblement de le faire croire) une idéologie, des moeurs et une conception même de l’altérité qui sont aux antipodes des nôtres. Tout le monde ou presque le constate. Et le pire ce n’est pas tant que ce soit en place mais que, contrairement à ce que tous les naïfs ont parfois et même souvent cru très sincèrement (à savoir qu’il y aurait assimilation avec le temps), non, le pire, c’est la dynamique : nous avons des jeunes de 15-18 piges qui sont pourtant nés en France et qui sont de la 3ième génération mais qui sont de plus en plus communautarisés. 

Je note au passage que selon cet axiome débile du "un nazi a dit un jour "tiens, il pleut aujourd’hui donc il est interdit de dire qu’il a plu hier des torrents... bah oui, sinon, t’es un nazi" on ne fait rien et on se laisse gentiment envahir par tes cousins du bled. C’est très amusant d’ailleurs parce que tu uses très exactement des mêmes procédés rhétoriques que ces enflures de la Licra et consorts (tout en les détestant, bien entendu... mais "en même temps" comme ils vont dans le sens de ton idéologie... ça passe... et puis de toutes façons, tes cousins s’en chargeront le moment venu, pas vrai ?).

Bon, allez, va bien te faire f... meq’allah (ça veut dire bon soir en françois de souche) smiley


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe