perlseb 14 septembre 16:38

Il faut comprendre la logique du gouvernement. Il n’y a plus d’épidémie en France depuis quelques mois (le variant delta à fait pschitt : beaucoup de "cas", peu de morts). Alors pour conserver la dictat... l’état d’urgence, il faut des morts que l’on étiquettera Covid. Et si 10% des soignants sont virés du jour au lendemain, il va y en avoir, des morts ... "Covid" par saturation volontaire des services ... déjà saturés.

Ils ont été criminels en interdisant les médecins de soigner (1ère vague au Doliprane), ils seront à nouveau criminels en désorganisant le système hospitalier. Notre santé, ils s’en foutent royalement, ça c’est sûr.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe