Occitania 15 juillet 08:36

Nul ne sait les effets secondaires des nouveaux vaccins, qu’ils soient à ARN messager ou à vecteur viral, sur le moyen et long terme. Les laboratoires eux-mêmes, qui ont produit ces vaccins, n’en savent strictement rien. Donc le principe de précaution doit être appliqué et il aurait dû être appliqué par les gouvernements. Mais le tout vaccinal a été dès le départ la seule solution envisagée, écartant au passage toutes les autres formes de traitement. A cela s’ajoute un chantage abominable destiné à forcer les populations à accepter d’être vaccinée de force.Il s’agit d’une tentative d’asservissement des populations.

Nous sommes devant une crise politique majeure, qui dépasse largement la crise sanitaire.

Le seul point positif c’est que cela va pousser les personnes du moins celles qui sont en capacité de réfléchir de se poser les bonnes questions : pourquoi en sommes-nous arrivés à un tel stade de dégénérescence politique et comment sortir de cette crise ?


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe