sls0 sls0 4 mai 13:07

L’immédiateté :
Si j’irradie une personne à 8 Siverts, immédiatement il ne va rien se passer mais elle ne vivra pas un mois.

On sait prouver maintenant via des études scientifiques qu’en extérieur la probabilité de choper de covid est vraiment minime. Donc la loi est basé sur du vent.

On chope le covid en intérieur mal ventilé et populeux.
Ca par contre on peut calculer, par exemple pour chez moi :
La prévalence est de 300/100000, comme les tests ne chopent que la moitié voir le tiers, on peut multiplier pas deux. Donc il y a 0,6% de chance que la personne devant moi ait le covid.
Il y a 99,3% de chance que la personne n’ai pas le covid.


Qu’en est il si je recontre X personnes ? La réponse est 99,3%^X, par exemple une fête de 100 personnes sans masque dans un lieu clos c’est 99,3%^100= 49,5% de probabilités de ne pas rencontrer un personne avec covid ou 51,5% d’en rencontrer une. Le risque est augmente de 84 fois.

On voir que des réunions de beaucoup de personnes dans un lieu clos c’est de la roulette russe avec 3 ou 4 balles dans le barillet.

Là la loi est compréhensible.

Le masque protège qu’à 90% donc beaucoup de personnes dans un lieu mal aéré c’est pas le top non plus coté aérosol.
On ventile et ça diminue la concentration en aérosols.

Je viens de regarder l’étude qui a servit de base pour la vidéo de David Louapre qui est passée dernièrement, dans sa bibliographie il y a quand même 109 autres études, c’est du robuste. La mesure du CO2 est un bon instrument pour mesurer le risque àérosol covid. On a des références maintenant pour mesurer le risque facilement.
On reste en dessous de 700-800 ppm de CO2 et on est dans les clous coté aérosols covid.

Pour les BTS on mettra des analyseurs de CO2. J’ai vu que localement l’éducation nationale en avait commandé. Ma lycéenne de petite nièce pourra me ramener mon analyseur, il y a quelques commerçants locaux que ça intéresse pour contrôler et étalonner leur ventilation "covid".

A l’âge où l’on passe le BTS le taux de mortalité est 70 fois moindre qu’à mon âge, entre ce risque minime et voir son futur explosé, j’irai en présenciel à leur âge, déjà que la cuvée 2020-21 pas sûr qu’elle attirera ceux qui embauchent.

Dans cette histoire on s’est aperçu que le gouvernement a été à la ramasse et comme souvent dans ces cas là on fait péter les galons pour faire croire qu’on maitrise.

Fabrice Di Vizio est un avocat, coté effets de manche il est bon mais son argumentaire ne tient pas plus la route que celui de nos dirigeants.

Il y a une étude du FMI qui a rapidement été mise sous le tapis.
Elle disait suite à une analyse historique qu’en cas d’épidémie une population sous le stress est très calme mais que dans les 2 à 5 ans en réaction ça devient explosif.

Comme on a des dirigeants qui sont assez stressants et font un peu n’importe quoi, la réaction risque d’être puissante surtout avec un solde gilet jaune mis en sourdine par le covid.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe