Djam Djam 1er mai 22:02

Ce qui proprement hallucinant ce ne sont pas ces épisodes de "mutants" (terme choisi a dessein, il fait peur à souhait, l’imagination va bon train !) qui, après avoir été régionaux (marseillais, parisiens et autres bretons) est devenu brésiliens, puis anglais et aujourd’hui, allez hop ! on prend l’avion et on voyage en Inde, en Australie... j’attends avec impatience le mutant inuit ! non, ce qui est hallucinant c’est l’oblitération intégrale des esprits par le voile épais, mouvant et terrifiant du Coronavirus 2019.

De mémoire, je n’avais encore jamais assisté à une opération d’éblouissement d’une telle envergure. Les peuples, un peu partout où un "mutant" est annoncé, sont littéralement comme une armée de lapins traversant une route et qui reste figée totalement aveuglé par les phares d’un bulldozer étiqueté Covid19.

Une opération de manipulation mentale de cette envergure ça n’existait que dans les films sans talent d’une industrie hollywoodienne qui pond des films angoissants au rythme des défécations humaines mondiales. 

Chacun d’envoyer "ses" chiffres, "ses" graphiques, "ses" vidéos, "ses" entretiens en espérant pouvoir s’installer prétentieusement dans le fauteuil en papier de la Vérité. La déferlante covidienne poursuit son grand lessivage comme un tsunami qui semble ne jamais finir. A croire qu’une armée de tanker gonflé de flotte alimente du fond de l’horizon les côtes encombrées de la terre où s’affolent près de 7 milliards d’humains débulbés devenus infichus de reprendre le contrôle de leur intelligence, de leur bon sens.

AgoraVox est devenu, comme la totalité des sites, des forums, des émissions, des journaux, des vidéos, l’unique lieu de la virtualité délirante dans laquelle une masse de zombifiés hurlent leur trouille comme le personnage de Munch. 

L’Occident est devenu le lieu du pire, les haines se libèrent partout, les détenteurs de Vérité univoque menacent tous ceux qui n’entrent pas dans ce tunnel de folie pure. Le reste du monde, fasciné par ce modèle occidental qui chie des $ comme autant d’étrons canins dans l’aube noircie des mégapoles est entré tête baissé dans ce chaos au-dessus duquel une poignée de milliardaires d’un cynisme confondant mate les courbes de leurs marges virtuelles en tenant d’une main ferme la totalité des canaux à merdia.

Et l’on ne s’interroge même plus pour savoir si des esprits apaisés, ayant à minima retrouvé la Raison, vont se réveiller sur tous les forums de discussions du net... AGV en tête. Moi, je songe sérieusement à plier les cannes... tant de délire tue.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe