Mr.Knout Mr.Knout 4 mai 17:16

Et revoilà le catéchisme big pharma bien recité par des zozos qui se sentent plus "scientifique" que le pigeon lambda alors qu’ils ne sont que de stupides perroquets. On a fait sans jusqu’au milieux du XXeme siecle, On a systématisé le procédé sous l’impulsion des industriels afin de verouillé à leurs profit la recherche pharmaceutique il y a peine 30ans. Comme si avant les progrès médicaux étaient impossibles.

-Un essai contrôlé randomisé n’est éthiquement acceptable que si les meilleures connaissances actuelles ne permettent pas de dire avec suffisamment de certitude quelle stratégie thérapeutique est a priori la meilleure
-S’il devient évident que les participants du groupe de contrôle ont moins de chance, il est éthiquement discutable de lancer ou de continuer un ECR

-Les ECR posent une question bien précise et y répondent en étudiant une ou quelques variables. Ils reflètent rarement l’histoire complète d’une situation médicale comme peuvent le faire des rapports de cas cliniques.
-procédures de l’étude (un ECR peut nécessiter des procédures diagnostiques ou un suivi intensif qui peuvent être difficiles à appliquer dans le monde réel)

-Un ECR ne peut durer trop longtemps, ce serait trop coûteux. Un effet indésirable qui n’apparaîtrait qu’avec 10 ans de recul ou plus ne sera dès lors pas connu au moment où les chercheurs tirent leurs conclusions. Un tel effet sera mieux pris en compte par des études observationnelles qui pourront être conduites sur une longue période après commercialisation d’un nouveau médicament
-Les ECR sont très longs à mettre en place, à mener et à analyser. Ils sont le plus souvent pas ou peu flexibles. Ils ne permettent généralement pas de valider en temps utile des traitements efficaces dans le cadre d’une épidémie ponctuelle

Et j’en passe de nombreux inconvenients

Mais le plus important :

-Du fait de leur coût et leur financement par l’industrie, les ECR de médicaments font peu de place au repositionnement de molécules bon marché potentiellement efficaces mais tombées dans le domaine public


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe