microf 4 mai 18:54

@sls0

Je vous prie de trouver ici quelques liens très intérèssants de ce qui se fait en agriculture en Afrique lorsque les conditions et moyens le permettent.

Ces techniques sont aujourd´hui enseignées á de nombreux africains qui commencent á s´intérèsser á l´agriculture.

La Pandémie Covid 19 aidant, de nombreux africains quittent aujourd´hui l´Occident pour leur continent, pour s´investir dans l´agriculture.

Burkina Faso : ALEPA ou l’excellence dans la transformation du maïs( il crée sa structure et en moins de 5 ans, elle vaut plus de 150.000 Euro.

https://youtu.be/qP01gSgP-ik

Burkina Faso : FASO GRAIN le meilleur ami des éleveurs( il crée sa structure en 2012 et gagne l´équivalent de 25 Euros par jour.
5 ans plus tard en 2018, il gagne plus de 10.000 Euro par jour et compte multiplier celá par 500 % dans les 5 prochaines années ( 2023 ).

https://youtu.be/Vl1ajQhGtHk

How I turn a profit on an acre of land | Emma Naluyima | TEDxJohannesburgSalon ( sur une surface de moins d´un hectare, elle développe une méthode de production agricole intégrée et fait un chiffre d´affaire de plus 100.000 Euro par an.

Ici une autre expérience cette ferme au Bénin SONGHAI, est devenue une réference en Afrique, les Sécrétaires Généraux des Nation-Unies, Présidents de la République, de Hautes Personnalités du monde y compris les Princes Japonais y vont en visite.
L´initiateur de ce projet fait près d´un million d´Euro de bénéfice par an.
Cette méthode qu´il enseigne aujourd´hui á de nombreux africains y compris Européens ( Francais qui viennent au Bénin pour apprendre )

https://youtu.be/XytEhAzXdxo

SONGHAÏ : Ferme Biologique modèle / par Godfrey NZA
MUJOhttps://youtu.be/giwKuLKMmM4

SONGHAI-BENIN 1 / 2
https://youtu.be/Ngd4DMznAXY

SONGHAI-BENIN 2 / 2

https://youtu.be/NikSJrYuVIg

Ces méthodes d´agricultures intégrées se vulgarisent de plus en plus aujourd´hui en Afrique, attirants ainsi de nombreux africains qui s´y investissent.
Nous pensons qu´avec ces méthodes et des africains qui s´y engagnent, les lendemains seront favorables pour la sécurité alimentaire en Afrique.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe