Gaspard Delanuit Gaspard Delanuit 4 avril 19:25

@Joe Callagan

"la robotisation et l’informatisation toujours croissantes associées désormais à l’IA réduisent les besoins en esclaves : il y a ainsi trop de bouches inutiles..."

Je trouve aussi qu’il y a trop d’êtres humains sur Terre. Je ne suis pas en train de dire qu’il faut tuer des gens mais que ceux qui se reproduisent comme des lapins doivent arrêter. Mais les maîtres du monde, s’ils existent vraiment, ou bien ne partagent pas cet avis ou bien n’ont pas la main sur les leviers démographiques. 

"Je pense que les chiffres publics concernant leurs fortunes sont bidonnés à la baisse afin qu’elles ne soient pas trop exposées et que la masse ne se doute pas que ce sont véritablement elles qui tirent les ficelles."

Le problème, c’est que l’argument des chiffres bidonnés donnent une absolue flexibilité au réel de sorte que l’imagination délestée peut s’envoler comme un ballon et se trouver livrée à tous les vents. Si les chiffres sont bidonnés, pourquoi seraient-ils bidonnés dans ce sens et pas dans un autre ? Pourquoi ce ne seraient pas les ultrariches industriels et commerçants qui feraient croire que les horreurs du capitalisme sont le faits de méchants banquiers (si vous adoptez cette hypothèse, vous verrez qu’elle peut aussi satisfaire votre cerveau : elle n’est pas moins crédible que l’autre, tout en étant peut-être pas plus vraie). 

"Toujours plus d’argent n’est pas forcément leur seule motivation. Ce serait plutôt une volonté de pouvoir absolu ainsi qu’une volonté de matérialiser leur (vraisemblablement abjecte) vision du monde."

Vous voyez qu’en fait vous revenez à ma question posée plus haut à Luca.  smiley



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe