yoananda2 19 février 19:08

J’en suis à la moitié.

Je trouve que les questions posées par l’homme en rouge sont pertinente, mais les réponses de Pablo Servile le sont moins. On sent qu’il veut préserver le narratif de l’effondrement avec son logiciel bisounours alors que objectivement, si on regarde les grands indicateurs : la démographie, le PIB, l’extraction énergétique globale, on serait bien en peine d’y voir la moindre anicroche.

Oui les inégalités augmentent ... so what ? tant que bobonne à ses reality show et les beaufs leur match de foot, et tant que Elan Muské continue de nous faire rêver qu’on aller poser la main de l’homme la ou son pied n’est jamais allé ...

Son histoire d’insurrections ... on a vu comme les GJ ont été matés à coup de LBD. La même chose aurait eu lieu dans une cité, on avait une coalition internationale de BLM droit de l’hommiste et un soulèvement global des arabozulman sur le pourtour méditéranéens. La non, ce n’était somme que des blancs, alors, qui est-ce que ça intéresse ?

Non, il ne se passe rien. C’est tout. La narratif effondriste (que j’ai promu) ne colle pas avec la réalité.

Pour l’instant.

Si dans 6 mois ou 1 ans on a enfin des supermarchés vide, des grosses pannes électriques, des problèmes d’eau potable en ville, alors ok, on pourra dire que 2020 n’était qu’en trompe l’oeil et que le système était mité jusqu’à la moelle. Mais pour l’instant, ça peut très bien continuer comme ça.

Ouai la biodiversité s’effondre. So what ? la biomasse se porte bien. On est juste en train de la mettre sous coupe réglée, c’est tout. Mais la vie sur terre (compté en biomasse) va bien. Pour l’instant.

Ouai le climat commence à être un peu chaud, mais concrètement rien n’a encore changé en terme d’habitabilité (bon, la, l’atmosphère à une inertie qui se compte en 10aine d’années et l’océan en 100aine d’années mais tout le monde se moque de ce qui se passera en l’an 3000)

Ouai les inégalités augmentent ... so what ? tant que bobonne à ses reality show et les beaufs leur match de foot, et tant que Elan Muské continue de nous faire rêver qu’on aller poser la main de l’homme la ou son pied n’est jamais allé ... L’ingénierie sociale augmente de pair.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe