Conférençovore Conférençovore 16 février 12:04

La dé0monstration est brillante (comme la précédente pour expliquer l’effet moisson) néanmoins elle oublie deux éléments essentiels : les limites du système de santé et la contagiosité/agressivité du virus.

On peut retourner le pb dans tous les sens mais ce sont ces 2 éléments qui ont fait que la réponse a été la même quasiment partout dans le monde (je ne parle pas des stratégies de gestion) : la prise au sérieux de la problématique.

D’abord le système de soins : qui, en Fr, aurait accepté que l’on de retrouve avec des milliers de gens mourrant sur des brancards, faute de personnel, matériel, lits, etc ? Les pays dèv (asiat) qui s’en sont le mieux sorti ont pris des mesures très coercitives. Qui les aurait accepté en Fr ? De plus, sans défendre les nazes que 4 Fr sur 5 ont mis au pouvoir, il est facile de parler de panique des élites et d’oublier l’épisode des veaux se ruant sur rayons de PQ dans les supermarchés. Cet épisode d’hystérie collective a été la démonstration in vivo de ce qu’est devenue une bonne part de la pop de : des femmelles hystéros, d’autres diraient des "fiottes"

Deuxième point, la contagiosité/virulence du pb : il est apparu assez vite que nous n’avions pas à faire à une banale grippe. Aucune grippe récente n’a provoqué cette saturation des services de santé. Les gens qui ont parlé de "grippette" se sont plantés et sont bien incapables d’expliquer pourquoi les Chinois ont confiné de manière ultra autoritaire des dizaines de millions de gens d’une même région. Cette crise a montré également où nous, pays occidentaux et France/Belgique/Italie/Espagne/RU/USA en tête où nous étions dans la hiérarchie : la vérité est que nous sommes en voie de tiers-mondialisation et à la traîne par rapport aux Asiatiques.

Bref, il me semble qu’un simple tableur xls n’est pas suffisant pour conclure a posteriori qu’il n’y a rien eu, que cette panique était injustifiée (je veux dire par là, qu’elle ne reposait sur rien) et focaliser sur leurs seules élites responsables de tout.

C’est aux Occidentaux d’arrêter d’être des femelles hystéros et cela commence par arrêter de déléguer nos responsabilités pour venir se plaindre ensuite du chef, attitude que l’on observe dans toutes les entreprises où le chef est décrié à la machine à café alors que 80% ne prendraient pour rien au monde, même un peu de pognon, sa place. Les Fr sont devenus des esclaves et même des enfants colériques, capricieux et irresponsables attendant tout de maman/papa, pardon parent1/parent2 que sont leurs État/Représentants.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe