Tchakpoum 18 janvier 21:40

Ça devient même fascinant, fabuleux.

.

Les médias chauffent laborieusement la colle pour imposer dans la petite France le passeport covid.

En fait, un "roadmap" qui date de mars 2019, a déjà planifié "une carte/un passeport commun de vaccination pour les citoyens européens" pour 2022.

https://ec.europa.eu/health/sites/health/files/vaccination/docs/2019-2022_roadmap_en.pdf

Mars 2019...la covid en décembre 2019... On ne sait même plus comment programmer la machine à remonter le temps.

.

La VCI (Initiative pour les certificats de Vaccination) propose déjà un passeport électronique pour notre pomme permettant de "démontrer leur état de santé pour retourner en toute sécurité au voyage, au travail, à l’école et à la vie tout en protégeant la confidentialité de leurs données.". VCI est soutenu par "une coalition de partenaires publics et privés" (Microsoft et tout le toutim).

https://vaccinationcredential.org/

https://www.businesswire.com/news/home/20210114005294/en/Broad-Coalition-of-Health-and-Technology-Industry-Leaders-Announce-Vaccination-Credential-Initiative-to-Accelerate-Digital-Access-to-COVID-19-Vaccination-Records

.

Derrière, il y a le VCP (oui, il faut suivre) : "Vaccine Confidence Project", créé en 2010 par Heidi Larson pour apporter, comme son nom l’indique, la confiance au vaccins dans les pays du monde et les organisations.Il lutte contre la désinformation, etc.. La liste de bailleurs de fond est longue comme le bras. Le VCP est rattachée à l’OMS, of course.

Le site web : https://www.vaccineconfidence.org/

Wiki (anglais) : https://en.wikipedia.org/wiki/Vaccine_Confidence_Project

.

Et c’est le VCP qui intervient dans l’UE pour faire le suivi des états de confiance des citoyens des pays, conseille comment corriger, agir, donner confiance etc...

Comme cette étude 2018, où ça vaut le coup de regarder au moins le sommaire pour s’en faire une idée

https://ec.europa.eu/health/sites/health/files/vaccination/docs/2018_vaccine _confidence_en.pdf

.

Et c’est ce même VCP qui a établi le roadmap pour le passeport de vaccination pour tous les européens en 2022...

En fait tout est verrouillé d’avance dans l’otanie, avec l’OMS et l’ONU.

Le but est la vaccination généralisée et rationalisée. C’est comme la pétition des fabricants de chandelles, de Fréderic Bastiat : la grande bataille est de remplacer l’immunité naturelle par l’immunité vaccinale.

Et c’est bien pour ça qu’il faut se débarrasser des généralistes : ils sont habitués à soigner selon l’immunité naturelle de leurs patients.

.

La covid arrive sur ces entrefaits, cela accélère le projet global, mais il faut bien arrimer le truc aussi. Les ratés s’accumulant avec le vaccin ARNm, le jeu devient délicat pour maintenir l’édifice.Ça va être dense les mois qui viennent.

Macron veut faire de la lutte contre le complotisme un "enjeu majeur de l’Etat" et tenir jusqu’en 2022. Tu m’étonnes mec !


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe