joelim joelim 12 janvier 00:50

Trump était un des rares wesphaliens / souverainisres parmi les dirigeants occidentaux, ça explique son rejet, de plus son succès sur les RS effrayait. Et oui Trump est resté populaire, c’est un paléo-conservateur, jacksonien, partiellement protectionniste, anti-guerre, mais on ne va bientôt plus pouvoir le dire, alors que les "vote spikes" sont peu justifiées à mon goût (les procurations traitées à part, mouiiiii) et que les médias subventionnés par nous même nous mènent légèrement en bateau, en soi cela justifie pour refuser le bashing anti-Trump et donc d’être pro. L’esprit de contradiction smiley


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe