ezechiel ezechiel 11 janvier 21:25

@yoananda2 "Je vais pas te faire une explication de texte des 4 dernières années.Tu prends tout littéralement. T’es un bot ou quoi ?"

Je veux que vous répondiez à une question précise, c’est tout, c’est si difficile à comprendre ?
Pour bannir une personne, il faut une justification précise, pas des explications à l’emporte-pièce.

Si Twitter décide demain de vous bannir définitivement de leur service parce que vous êtes un pédophile, il faut qu’il le prouve, avec des arguments précis, sourcés et vérifiables.

C’est pareil pour Trump, son compte Twitter était suivi par 88 millions d’abonnés. Du jour au lendemain, Twitter décide de le bannir. 

Donald Trump a été banni officiellement de Twitter pour « risque d’incitation à la violence », avec pour seule justification les deux tweets suivants publiés le 8 janvier :
« Les 75 millions de grands patriotes américains qui ont voté pour moi, l’Amérique d’abord, faire de l’Amérique à nouveau un grand pays, auront une grande voix ouverte pour le futur. Ils ne seront pas traités irrespectueusement ou injustement en aucune manière ou en aucune forme. »
et 
« À tous ceux qui m’ont demandé, je n’irai pas à l’inauguration du 20 janvier »

Il n’y a là rien de menaçant ou appelant à la violence, à la haine ou à la guerre civile.
Le bannissement de Twitter pour ces propos est tout simplement une aberration et une volonté politique assumée de détruire socialement et d’ostraciser Donald Trump.
Des milliers de comptes référençant Donald Trump ont également été bannis sans aucune raison.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe