yoananda2 3 janvier 17:47

@Qaspard Delanuit

mais à celle des minorités culturelles supposées opprimées

ouai, "minorité" faut le dire vite. Parce que bon c’est vrai que les noirs les arabs, les juifs et les asiats pris séparement sont tous des "minorités" face aux blancs pris en bloc, mais justement les blancs c’est pas un bloc, pas plus que les autres.

Moi par exemple, j’ai pas trop la sensation qu’il y a un lobby qui lutte pour mes idées à Bruxelle ou à Paris. D’autre part, si on regarde la démographie des naissances, les "blancs blancs" c’est plus vraiment la majorité et plus pour très longtemps. Et dans un pays, si t’es pas disons, au moins 80 voire 90% t’es plus vraiment la "majorité".

Ensuite, si on prends les "pro-blanc" alors la, c’est carrément pas le groupe majoritaire et oppressif en France, vu qu’ils n’ont aucun poste de pouvoir, qu’ils n’ont aucun poids électoral, qu’ils n’ont aucune loi en leur faveur, rien. Donc pour en faire des oppresseurs de minorités, on repassera.

Mais c’est pire, si on prends les noirs, arabes, juifs, asiats, femmes, et homos, plus tous les gauchistes qui les soutiennent en tant que minorité, ben ce bloc la, ce bloc "intersectionnel", il est hyper majoritaire et oppresseur, concrètement, dans les lois (plus ou moins débiles) qui sont votées régulièrement ces jours ci.

Donc y aurait-il pas une petite inversion qui se serait opérée quelque part entre 1980 et 2020 par hasard ?

Demandez au gilet jaunes (les prolos principalement blancs) s’ils se sentent en position de privilégiés pour voir ...


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe