Mao-Tsé-Toung Mao-Tsé-Toung 2 janvier 16:13

@Orwell
Défendez la Merluche & sa bande si vous voulez ; c’est votre affaire !

"En fait, la gauche elle l’a pas choisi donc une fois confrontée à la réalité elle a fait sa crise d’ado. La meuf elle se croyait de gauche parce qu’on lui a dit depuis toute petite que la gauche c’est les gentils alors qu’en fait ce qu’elle veut c’est du gaullisme social

Là : permettez moi de vous demander d’arrêter

vos conneries SVP.

La "gauche

dont elle témoigne" au-dessus, c’est celle où je suis né : quand j’étais dans le ventre de ma mère, mon père, un vrai "révolutionnaire" non encarté, était torturé pour s’être soulevé contre les puissants de son village, embobiné par les curés, auxquels, notamment en période électorale, il venait porter la contradiction à l’heure du sermon, en leur disant haut & fort :
"Tout ce que tu racontes sont des mensonges" !
Ce n’est pas de la tchatche, c’est du vécu...
Aussi dans votre mafia du Merluche il n’y en a pas un seul qui arrive à la cheville de ces héros anonymes ; on y trouverait plutôt des "complices" de ceux qui les placèrent en 1939 dans des camps gardés par des tirailleurs sénégalais armés !
Pourquoi vous n’en parlez pas vous, le censé militant engagé Orwell,

autrement que "philosophiquement" pour jouer le "révolutionnaire", de cette époque racontée par Tatiana avec enthousiasme. Pourquoi cet enthousiasme

vous dérange-t-il tellement à vous et aux autres Merluchistes

 ?

Bien sur que l’on peut reprocher quelque chose à Tatiana

 : c’est tout simplement, qu’avec le bagage hérité de sa grand-mère, elle ait pu se laisser embrigader par la bande du démagogue la Merluche...

Merci pour votre contribution


 


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe