CoolDude 20 novembre 14:41

@sls0

La détection intervient 1 semaine après l’infection, l’entrée en réanimation 2 semaines et la mort 3 semaines. Ce décalage temporel fait que ce sont des facteurs de confusion, s’en servir pour faire des corrélations est stupide.



C’est la théorie de base...

Sauf que dans le pratique, quand on regarde les chiffres, les courbes (l’avez vous fait ?), ceux qui en meurent ne semble pas passer par la casse "hospitalisation" et vont directement en Réa en meurt assez rapidement !!!

Ma théorie :
Les courbes montrent, en faite l’inverse. En gros :
2 semaines après le pic épidermique (afin de test positif), c’est le pic des décès ! (Les fragiles ++)
3 semaines après, c’est le pic en réanimation... (Les fragiles +)
4 semaines le pic des hospitalisations ! (Les fragiles)

La durée de séjour est proportionnelle à la susceptibilités des malades.
Plus c’est grave, plus le séjour est court (Un malade doit rester en réanimation ou en soin intensif le moins longtemps possible... Et les plus fragiles n’y font pas de vieux os !).

Sinon entre le jour de la contamination et le résultat du test, il peut se passer bien 2 semaines !

Bref, il y a une autre phrase à la mode :


Il y a une différence entre la théorie et la pratique.

Le theorie (le bon sens dit) nous impose une logique d’une progression : Test positif -> hospitalisation, soin intensif ou réanimation puis décès !

Les courbes disent : Test positif, c’est soit un décès rapide, soit les soin intensif ou réanimation, soit l’hospitalisation...

Et soin intensif, c’est soit un décès rapide, etc...

Résultat :
Dans l’ordre des événements : Taux de positivités, Taux de Décès, Taux de Réanimation, Taux d’Hospitalisation.

Qu’est ce qu’une exponentiel et l’intérêt de l’usage de l’échelle logarithmique dans c’est cas là :
https://youtu.be/I3JkQ7quGG8?t=2942
Les Mardis de l’Espace des sciences ?
https://www.espace-sciences.org/confe...
Il existe des dizaines de millions d’exoplanètes dans notre galaxie... aucune civilisation extraterrestre n’a déjà réussi à conquérir la Voie Lactée. L’astrophysicien Aurélien Crida propose une conférence sur ce paradoxe, dit de Fermi.

Et les données Covid sont sur le site Gouvernemental Geodes.

Grace à cela :

On y apprend, ce que je viens de dire précédemment.
+
Que pour l’acte II, une première vague a commencé fin juin chez les 30-70 (pas chez les plus jeunes...


Qu’une seconde vague a commencé le 14 juillet chez les 30-70 (pas chez les moins de 30...
Et les moins de 30 ont suivie, mais n’ont pas été un facteur aggravant pour les + 60 (même pente depuis le 14 juillet).

Etc...
Etc...


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe