Norman Bates Norman Bates 18 novembre 11:34

Au milieu des épiques narrations de sa captivante vie quotidienne, Louis la brocante a narré cet éprouvant voyage en avion avec 23h de port du masque obligatoire...
Bizarrement il ne s’indigne pas lorsqu’il apprend que, avec les dégâts collatéraux déjà connus, épidermiques et respiratoires, cet accessoire digne d’être comparé à la ligne Maginot ne protège nullement du coronavirus...
Il s’avère maintenant aussi que le gel hydroalcoolique, devenu l’eau bénite du monde plexiglas, est en partie inefficace...
Les plus hautes "autorités" sanitaires sortent la grosse caisse depuis des mois sur l’impératif besoin d’observer ces "gestes barrières"...
Du charlatanisme ?
Noooon...juste la faute à pas de chance... smiley


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe