joelim joelim 17 octobre 14:29

Truc marrant, les médias ont parlé d’abord de suspect et ne se sont résolus à parler d’assassin que quand ils ont compris qu’ils ne pourraient pas mettre l’évènement sur le dos de l’ « extrême droite ».


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe