hase hase 5 juillet 17:04

@Et Hop !
C’est une question de vocabulaire ; ici, il m’apparaît que ce psychiatre parle d’un changement de niveau de conscience, où l’ordinaire bon sens est remplacé par une peur, plus ou moins panique, des comportements erratiques qui ne sont pas dans les habitudes.
Puisque je n’ai jamais été prise par ceci, j’ai un moment pensé que la vie trop douillette et sans danger de la plupart appelait, à cette occasion, une aventure, un danger, une rupture de rythme, l’occasion d’héroïsme ou de martyr, bref, un peu de vie enfin !!
On s’embarque dans une histoire qu’on nous raconte et à laquelle on croit ; sans recul rationnel. Vous comprendrez j’espère que ceci ne veut pas prôner le déni de la contagion, la protection nécessaire des plus fragiles,etc.
Le décalage qui incite à cette dénomination— ne peut pas, évidemment, être vu par ceux qui l’habitent.
Le fait est que les chiffres, le temps, jusqu’ici, donnent raison aux non-délirants.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe