Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 30 juin 08:12

@ezechiel

L’ordre divin, tout comme la vie qui en est la plus évidente manifestation, est impénétrable dans sa dynamique. Même si nous pouvons, en quelques moments de grâce singulière, apercevoir des manifestations naturelles ou prophétiques des souffles vitaux de l’univers, la danse de la vie nous échappe dans sa subtile fluidité.

Or, les êtres humains ne peuvent socialiser que des codifications mondaines fixes : des lois permanentes transmises de génération en génération, qui se dégradent progressivement sans pouvoir s’adapter au mouvement de la vie et dont la compréhension originale se perd peu à peu. Certes, c’est souvent mieux que rien ! Mieux que de n’avoir rien à transmettre à ses enfants. Mieux que de produire une génération de brutes sans foi ni loi, d’anarchistes sombres.

Cependant l’homme qui perçoit directement l’ordre divin comme sa propre nature authentique n’a plus besoin d’obéir à une tradition fixée dans des formules, des livres et des temples. Comme il accède à la source d’eau vive, il refusera de boire de l’eau conservée en bouteille plus ou moins croupie. Cet homme est né de l’Eau et de l’Esprit. C’est l’anarchiste spirituel. Et peut-être le véritable chrétien, car c’est par lui qu’une véritable spiritualité s’actualise et qu’un chemin printanier vers l’esprit s’ouvre à chaque instant renouvelé.

Les gardiens de la bouteille d’eau croupie voudront évidemment toujours le tuer car le vent de liberté qu’il incarne et qu’il propage sur le monde leur apparaît comme un sacrilège. Mais le sang qu’il font couler de son corps en l’assassinant irrigue encore davantage la Terre de ce souffle. 
https://www.youtube.com/watch?v=59s8dRJwwXU


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe