Garibaldi2 28 juin 06:45

@bubu12

Ce que j’ai vu au premier coup d’oeil dès le 30 mai, c’est :

Garibaldi2 30 mai 01:49

@republicain

Dans l’étude du Lancet, il est indiqué que certains patients ont reçu de la chloroquine et/ou de l’hydroxychloroquine et une macrolide qui était soit de l’azythromicine, soit de la clarithromycine. C’est indiqué en bas du tableau intitulé : ’’Table 1 : Demographics and comorbidities of patients by survival or non-survival during hospitalisation’’.

MAIS NULLE PART DANS L’ÉTUDE IL N’EST FAIT DE DISTINGUO DANS LES RÉSULTATS OBTENUS AVEC CHACUN DE CES MACROLIDES !!! ET D’AILLEURS LES RÉDACTEURS DE L’ÉTUDE ÉCRIVENT : ’’ The use of second-generation macrolides, specifically azithromycin and clarithromycin, was similarly recorded’’ (L’utilisation de macrolides de deuxième génération, en particulier l’azithromycine et la clarithromycine, a été enregistrée sans faire de distinction). TU PARLES D’UNE ÉTUDE RIGOUREUSE !!!

https://www.thelancet.com/action/showPdf?pii=S0140-6736%2820%2931180-6


Curieusement, The Lancet a refusé de publier l’étude de Raoult, mais s’est empressé de publier une étude bidonnée, sans même demander au correcteur de s’assurer de la réalité de la collecte des données au niveau mondial.

C’est pour cette raison que Raoult a publié dans un autre média.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe