Gollum Gollum 18 mai 17:51

@Laconicus

Il suffit de lire ses textes à propos de la vérité, justement. Par moment il encense l’exigence de vérité (on n’en attend pas moins d’un philosophe) et à d’autres, il déclare :

"Qu’un jugement soit faux n’est pas à nos yeux une objection contre ce jugement ; c’est ici que notre nouveau langage semblera le plus étrange. Il s’agit de savoir dans quelle mesure un jugement aide à la propagation et à la conservation de la vie, à la conservation, peut-être même à l’amélioration de l’espèce. (…) Que le non-vrai soit une condition de la vie, voilà certes une dangereuse façon de résister au sentiment qu’on a habituellement des valeurs, et une philosophie qui se permet cette audace se place déjà, du même coup, par-delà le bien et le mal." ("Par-delà bien et mal"). 

Ben oui, c’est de la pensée subtile. Si vous essayez de lire N. avec votre logique issue d’Aristote vous allez allègrement vous plantez.. smiley

Il n’est pas le seul. Les taoïstes sont pour les mêmes raisons très difficiles à appréhender.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe