medialter medialter 18 mai 09:49

@Gollum
D’accord avec l’ensemble de ton commentaire, sauf celui-là :
"Le concept de surhomme procède de ce processus. L’homme est en effet susceptible d’aller beaucoup plus loin que sa nature originelle"
*
Chez Nietzsche, le concept du surhomme se cantonne au "domaine physique". Nietzsche n’a jamais pu blairer la composante métaphysique de l’homme, et de manière plus générale, a systématiquement fustigé toute forme d’ésotérisme. Evola a bien développé ces lacunes chez Nietzsche. Ce qui n’empêche en rien son constat sur le christianisme d’être juste. Donc ses disciples, dont Jung ... Hum ... Tu sais ce que je pense de l’inconscient, une notion moderne, juste bonne pour les psys, notion qui n’existe dans aucune doctrine traditionnelle. Mais je sais qu’on ne sera pas d’accord là-dessus. Tout ça pour dire Nietzsche, même si la plupart de ses constats sont justes, on en trouve vite les limites. Quant à l’héritage qu’il aurait censément légué à Jung ......


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe