Laconicus Laconicus 24 mars 20:27

@méditocrate
Oui, alors que souvent, dans les cas graves, le décès est dû aux lésions que le virus a occasionnés au niveau pulmonaire. A ce stade, diminuer la charge virale et même la réduire à zéro ne sauve plus le malade (on ne peut pas vivre sans poumon). 


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe