Garibaldi2 26 mars 16:30

@Tchakpoum

Merci pour votre topo mais il est dommage que vous n’ayez pas vérifié mes posts sur .fr et.tv, ni le journal officiel

Le décret n°2020-314 du 25 mars 2020 publié au JORF n°0074 du 26 mars 2020 - texte n° 31 - complétant le décret n° 2020-293 du 23 mars 2020 prescrivant les mesures générales nécessaires pour faire face à l’épidémie de covid-19 dans le cadre de l’état d’urgence sanitaire. NOR : SSAZ2008362D

http://www.infomie.net/spip.php?article5798

le décret mentionne :

’’Art. 12-2. - Par dérogation à l’article L. 5121-8 du code de la santé publique, l’hydroxychloroquine et l’association lopinavir/ritonavir peuvent être prescrits, dispensés et administrés sous la responsabilité d’un médecin aux patients atteints par le covid-19, dans les établissements de santé qui les prennent en charge, ainsi que, pour la poursuite de leur traitement si leur état le permet et sur autorisation du prescripteur initial, à domicile.’’

...

’’La spécialité pharmaceutique PLAQUENIL© et les préparations à base d’hydroxychloroquine ne peuvent être dispensées par les pharmacies d’officine que dans le cadre d’une prescription initiale émanant exclusivement de spécialistes en rhumatologie, médecine interne, dermatologie, néphrologie, neurologie ou pédiatrie ou dans le cadre d’un renouvellement de prescription émanant de tout médecin.’’

Un médecin de ville peut donc prescrire du Plaquenil en dehors de l’hôpital.

De plus la seconde molécule préconisée par D.Raoult est l’Azithromycine, et non une association lopinavir/ritonavir.

Donc le décret est à côté de la plaque


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe