Garibaldi2 26 mars 10:59

@Hieronymus

’’le nouveau ministre vient par arrêté de proscrire l’usage à grande échelle de cette médication ds la population’’

Quel est cet arrêté ?

Quand allez-vous cesser de raconter des bobards ? L’hydroxychloroquine a été classée en substance vénéneuse après des années d’étude qui ont révélé sa génotoxicité.

Buzin n’a fait qu’entériner les conclusions des autorités de santé. Extrait du décret :

– Vu l’avis du directeur général de l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail en date du 12 novembre 2019 ;
– Sur proposition du directeur général de l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé en date du 13 décembre 2019,

qui ont alerté sur la possible génotoxicité de l’hydroxychloroquine (commercialisée sous le nom de Plaquenil). Il faut donc une ordonnance d’un médecin pour se la faire délivrer. Le médecin devra s’assurer que la patiente n’est pas enceinte et utilise un moyen de contraception.

Il n’y a aucun complot derrière cet arrêté.

Vous pouvez consulter les rapports sur les sites de l’ANSES et de l’ANSM.

 »En 2015-2016, les autorités japonaises ont identifié le potentiel génotoxique de la primaquine. A partir de cette information et sur l’hypothèse d’un effet de classe pour les aminoquinoléines, Sanofi a effectué une revue de la littérature et de sa base de pharmacovigilance et a déposé une demande de modification de l’information de sa spécialité contenant de l’hydrooxychloroquine, PLAQUENIL®. Indications de la spécialité PLAQUENIL »
https://www.ansm.sante.fr/var/ansm_site/storage/original/application/701d0e5 c318b9eabe5884aebc19f892c.pdf

Dans ce rapport :

Page 9
’’Comparaison des RCP dans d’autres pays européens :
Canada
daté du 29 janvier 2018 : « Rubrique 4.6 Grossesse L’hydroxychloroquine franchit la barrière placentaire. Les données concernant l’utilisation de PLAQUENIL durant la grossesse sont limitées. On devrait éviter d’utiliser PLAQUENIL durant la grossesse. Il convient de noter que les amino-4 quinoléines à doses thérapeutiques ont été associées à des lésions du système nerveux central, en particulier d’ototoxicité (toxicité auditive et vestibulaire, surdité congénitale), d’hémorragies rétiniennes et d’anomalie de la pigmentation rétinienne chez le foetus. On a constaté des décès embryonnaires et des malformations oculaires chez la progéniture suivant l’administration de fortes doses de chloroquine à des rates gravides (voir la section TOXICOLOGIE, Toxicité liée à la reproduction et au développement). »

Belgique : daté du 15 février 2018 « Rubrique : 4.3 Contre-indications – L’usage de Plaquenil pendant la grossesse doit être évité. Rubrique 4.6 Grossesse Il convient d’éviter d’utiliser l’hydroxychloroquine pendant la grossesse, sauf si le médecin estime que le bénéfice potentiel est supérieur aux risques potentiels. L’hydroxychloroquine franchit la barrière placentaire.’’.


C’est pour cette raison qu’il est désormais nécessaire d’avoir une ordonnance pour recevoir du Plaquenil.

Faut-il vous rappeler le scandale du Distilbène ?

N’importe quel labo peu produite de l’hydroxychloroquine qui est dans le domaine public. Sanofi a promis d’offrir 300.000 boîtes de Plaquenil.

Le jour où vous aurez 0,00001% des connaissances de Françoise Barré-Sinoussi dans le domaine de la virologie, vous pourrez vous permettre d’avoir une opinion sur ses compétences. Et ne venez pas me dire que je suis opposé à Didier Raoult, il suffit le lire mes posts sur le sujet pour se rendre compte que ce n’est pas le cas.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe