yoananda2 24 mars 11:32

Très intéressant ce dialogue, il touche à un fondement de l’humain "il faut croire, même s’ils mentent". C’est le fondement de la société, de la civilisation. Voila, je crois que cette crise à au moins ça de bon. Il faut croire parce qu’il faut croire. Sinon ?

Ha ben sinon mon petit Morandini, ben tu deviens un adulte, un vrai, sans église, sans état, sans marché pour t’aider, un humain responsable de ses actes. Oui, ça fait peur, oui c’est dur.

Mais l’autre solution c’est de "croire", en Jésus, en Moïse, en Mahomet, en Macron, Buzyn, Attali, en la constitution, en la science, en ton médecin. Et après de s’en plaindre. Et après de changer de maître. Et puis de s’en plaindre à nouveau. Et rebelote. Ad nauseam.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe