yoananda2 23 mars 10:39

Perso je n’accroche pas à ce genre d’analyses parce que je les considère hémiplégique. Attention, je ne dis pas que c’est faux, mais pour moi il manque l’analyse de tout un pan : celui de la rareté.

Le postulat de base est que ce sont les néo-libéraux qui créent une rareté artificielle. C’est peut-être vrai, mais pour moi ce n’est pas démontré. J’ai même un biais à croire l’inverse, c’est à dire que les marchés sont légitime à gérer la rareté mais qu’ils ne la fabriquent pas en premier lieu.

Pour répondre à cette question il faut examiner la question de la création de la richesse. Chose qui n’est JAMAIS faite chez les criticateurs du néolibéralisme ou du capitalisme (d’ou mon qualificatif d’hémiplégisme).

Encore une fois, je ne dis pas que j’ai raison, je dis que c’est insuffisant. J’ai étudié la question de mon coté, et je ne sais pas trancher. Je comprends certaines problématiques, mais ça ne veut pas dire que je sais les "résoudre".

Pour moi, à 7/8 milliards de gens qui veulent tous être riche, c’est juste pas possible. Je sais que c’est un discours de méchant malthusien, mais on ne me l’ôtera pas de la tête que ce n’est pas magique à l’heure du réchauffement et de la 6ème extinction massive. Y a des lois de la physique, l’entropie notamment, qui doit irrémédiablement augmenter.

Bref.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe