maQiavel maQiavel 23 mars 13:38

@Heimskringla2

Parce qu’ici et maintenant, il n’y a que très peu de citoyens dans le sens authentique du terme. Nous sommes pour la plupart des électeurs consommateurs. Même si les sondages ont montré que le RIC bénéficiait d’une grosse sympathie dans l’opinion, il ne constitue pas une priorité pour la plupart des gens, nous n’avons pas la volonté de remettre en question le régime en place. Tant que tout se passe comme d’habitude, cette volonté ne peut se manifester.

C’est pour ça que j’ai toujours dit que ce n’est qu’en temps de crise que cet état de fait peut changer ( je dis donc qu’il existe la possibilité que ça change et non pas que les changements vont nécessairement aller dans ce sens ). Le propre des grandes crises, comme situations à évolutions fulgurantes, c’est que les opinions aussi connaissent des évolutions fulgurantes. Ce n’est qu’alors qu’on pourra parler des tactiques à mettre en place comme constituer un lobby citoyen et penser son financement. Avant, ce serait mettre la charrue devant les bœufs, il faut commencer par convaincre de la nécessité de réformes institutionnelles …


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe