Vraidrapo 22 mars 18:18

Avec ce Cojones à virous, je vois se profiler "La" surprise électorale tant évoquée depuis 2002

Un sacré marchepied pour une direction virile et populiste. Sans illusion pour la morale ou la vertu...

On n’en finit plus de régresser. Surpopulation, désordres de toutes sortes...

Quelques rares philosophes sur les plateaux : autant de prédicateurs dans le désert.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe