Tchakpoum 21 mars 16:21

@yoananda2

Bilal était vraiment visionnaire, l’air de rien en plus. Mais c’est aussi un oniriste, donc il faut placer les fenêtres aux bons endroits quand on lit son histoire, c’est assez facile, mais trop jeune, on ne peut pas le faire.

Pour ses BD d’après, il a cédé à son maniérisme, ça se lit, mais il y a moins à manger.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe