sls0 sls0 20 mars 2020 20:33

@Serge ULESKI
Sur le Diamond Princess, 3700 personnes ont été testées. Bien sûr qu’ils étaient confinées mais dans des conditions moyennes, pour la moitié c’était être confiné dans une petite cabine sans vue sur l’extérieur, on a assez fait la remarque qu’il y en avait du monde sur le pont promenade.
Sur ces 3700 personnes, 700 ont été infectées et il y a eu 7 morts. Les personnes qui font une croisière c’est souvent plus de 50 ans. 1% de mortalité.
Il y a un début et une fin. C’est à la fin que l’on fait ses comptes.
Il y a un décalage temporel entre l’infection, les symptomes, la guérison et la mort. Faire une règle de trois dans ces conditions est hazardeux. Si on me dit 0,5% de mortalité, comme je ne peux ni le confirmer ou l’infirmer je ne peux rien dire. Même chose si l’on parle de 4 ou 5%.
Ca c’est pour la mortalité.
Pour la transmission, c’est moins hazardeux, les chiffres sont plus exploitables. L’OMS donne un R0 de 2,4, c’est pour l’instant entre 2 et 3 si on veut être plus précis. Un R0 de 2,4 c’est 58% d’immunisés par la maladie ou un vaccin pour que le virus ne trouve plus statistiquement de personnes "saines" comme support. Si la Chine n’atteint pas ce chiffre de 58% c’est parce qu’elle a circonscrit les foyers où c’est monté à 58% de la population circonscrite.
Pour le chikungunya c’est un R0 de 3,5.
La dengue un R0 de 5 à 7.
Le Palu 100.
Trois maladies qui passent de temps en temps chez moi. Ils sont très réactifs. 19 jours après le premier cas, il y a 34 cas, chopés à l’aéroport ou un port. A priori rien dans la population, il y a un système d’alerte aussi réactif, pas de nouvelles.
Les personnes sans symptômes venant de zones à risques ne sont pas dans un hôpital militaire mais sont consignées et contrôlés chez elles, il y en a 300.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe