yoananda2 12 février 17:44

@Pierre Régnier

il lui faut en grandissant cent fois plus de lucidité et de courage qu"un autre pour découvrir l’horreur nazie et pour s’en éloigner.

oui tout à fait parce que généralement il y a aussi des "bons cotés" (qu’on a un peu tendance à oublier), qui peuvent être illusoires. Dans l’islam il y a les rituels de purification, il y a l’ouma, l’aumône aux pauvres, l’espoir messianique, et, un soit disant contre poids au matérialisme occidental (totalement bidon mais c’est pas la question, ils le croient). Dans le nazisme aussi il y avait le chômage qui baissait, la promesse la paix de 1000 ans du reich, l’objectif de purifier la race.

Faudrait s’amuser à étudier les ressort des différents systèmes plus ou moins totalitaires, religieux ou politiques qui ont eu un certain succès. Je pense qu’on trouverait souvent des ressorts similaires.

Ce désir d’appartenir à la meilleure communauté, l’espoir d’une monde plus facile, et des histoires de pureté. Je ne sais pas comment c’était chez les communistes par exemple, mais pour les 2 premiers, je pense qu’on peut checker. La pureté communiste était plutôt idéologique je pense, je ne sais pas si ce critère peut s’appliquer à eux. Le maoïsme aussi faudrait étudier le truc. Pour la république c’est bon (mais idem pour la pureté en dehors de l’idéologique je ne vois pas).


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe