maQiavel maQiavel 10 février 12:26

@yoananda2

« alors qu’on a une composante tribale à l’échelle locale très forte, et une organisation "starfish" (comme nous l’a expliqué maQ) à l’échelle globale pour l’islam sunnite. Et ça, ça change tout ! »

------> Attention, je précise pour ceux qui liraient ton post que moi, je n’ai jamais évoqué la structure « starfish » pour parler des musulmans ou de l’islam. J’en ai parlé pour évoquer un tout autre sujet. Et de façon générale, c’est une structure qui est liée à l’usage intensif d’internet indépendamment de la couleur de peau ou de la religion des individus.

Concernant le tribalisme, Romain Badouard parle de « mécanismes tribaux de la conviction » pour expliquer la brutalisation des échanges sur internet. C’est-à-dire que l’émergence du média internet conduit à une polarisation sectaire des opinions. A l’ère de l’atomisation des rapports sociaux en de multiples factions qui constituent des bulles au sein desquelles l’information circule dans un cercle contraint, les réseaux sociaux sont en fait des machines qui obéissent à des logiques sectaires fonctionnant en cercle fermé, la multipolarisation des systèmes de représentation qui en découle et les dynamiques d’enfermement idéologique vont conduire à l’abêtissement et à la brutalisation du débat public. Mais ça, ce n’est pas non plus une question de musulmans ou pas musulmans, les pseudo-identitaires sont par exemple très pris par ces mécanismes tribaux de la conviction.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe