albert123 8 février 17:40

Juan Branco, la nouvelle soupape de la fausse opposition vraiment contrôlée.

On s’en passera de lui comme des autres, en même temps ce genre de personnage au train de vie des plus enviable, trouve toujours un public de paumés qui aime qu’on lui défèque au visage.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe