TotoRhino TotoRhino 7 février 21:06

@Heimskringla2
La c’est pareil, tu freines ou tu continues dans le mur, il n’y a pas de fatalité.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe