Laconicus Laconicus 4 février 2020 11:23

Cette personne ne s’est probablement pas engagée dans cette transformation par caprice ou pour suivre une mode. Si elle se sentait enfermée dans un corps dont le genre ne correspondait pas à son identité profonde, elle a du vivre des tourments indescriptibles. Ces situations sont rares, extrêmes et devraient surtout nous inspirer de la compassion. Peut-être qu’à l’avenir il sera possible de guérir de ce trouble d’une autre manière qu’en tentant d’inverser artificiellement l’orientation hormonale du corps. 


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe