Conférençovore Conférençovore 28 janvier 07:29

@maQiavel "Pour le reste, il ne faut pas confondre le sentiment de dépossession culturelle (c’est-à-dire le sentiment non pas d’être dépossédé de sa culture mais de ne plus se sentir en France sur certaines portions du territoire peuplés de gens aux mœurs, valeurs , usages qu’ils considèrent contraire à la culture française associé à la peur que ce phénomène s’étende à l’ensemble du territoire, ce qui pour les personnes animé par cet affect acterait , la dépossession de leur pays) avec une conquête politique."

Il y a qyelques années, un ami Américain de passage, avec sa fille d’une vingtaine d’années, qui me demandait si c’était vrai ces histoires de no-go zones, a insisté pour voir par lui-même. Bon, déjà il a fallu que j’explique à sa fille que son short en jean ultra-court, ça n’allait pas le faire (et une fois sur la ligne 13, elle a compris pourquoi...). C’était pas prévu au programme mais je les ai emmené à la nécropole des rois de France par le métro et on s’est un peu baladé dans St Denis : ils n’en revenaient pas... C’est le test ultime : chaque FDS devrait être contraint à se taper cette petite excursion pimentée.

Il est grand temps d’arrêter de reprendre cette terminologie vivre-ensembliste à la con : Il n’y a pas de "sentiment de...". Il y a un constat de colonisation par le nombre qui impose, de fait, des moeurs étrangers. Point. Tu te focalises sur l’islam mais il suffit d’aller dans le quartier asiat de Paris (l’insécurité physique réelle -et pas le "sentiment de..." - en moins) pour comprendre le processus de communautarisme. Il est simple et à moins d’avoir de la merde dans les yeux, il est juste évident.

Quand tu vas à Saint-Denis, tu n’es plus en France tout en y étant, même si une bonne partie des gens que tu croises ont une carte d’identité comme toi. Balade-toi avec ta fille ou ta femme en jupe dans ce genre d’endroit et tu comprendras très vite que tu n’es plus chez toi.

En outre, notre appareil d’État n’est peut-être pas aussi puissant que tu le penses... sans quoi il aurait sans doute empêché la présence d’un islamiste notoirement radicalisé au renseignement de la PP, ce qui aurait évité qu’il ne bute 4 de ses collègues kouffars... Avec des dizaines de milliers de gens à surveiller, et même avec les outils les plus puissants qui soient (comme Palantir), aucun service de renseignement au monde ne peut tout anticiper. Va en Israël et tu comprendras le niveau de sécurité mis en place par un pays qui doit gérer des menaces intérieures permanentes. Même eux sont parfois dépassés et font des conneries... alors qu’en terme de puissance d’État il n’y a pas photo en comparaison du nôtre.

OK, il n’y a pas de Monsieur Islam... les assos au nombre de 6000 n’existent pas non plus, pas plus que les organisations islamiques (Monsieur Zekri est d’ailleurs un holograme comme la Merluch... sont trop forts si islamiss...) pas plus que les mosquées dites radicales ou les terroristes (tous "de braves garçons" d’après leurs mamans et les copains du tiékar...). Tout cela est un pur délire... smiley

Je me marre mais c’est un rire jaune : tu as exactement la même réthorique que Castaner et les islamettes qui depuis 5 ans nous expliquent - quand ils ne sont pas en train de se lamenter sur l’islamophobie après chaque attentat commis par un mu... ah non, c’est vrai, cipaçalislam, vite ma boîte de Préjujix200 et Padamalgam2000 - que "religion de paix, d’amour et de tolérance" toussa ... Fais gaffe mec, vérifie si t’as pas chopé une castanite aiguë : le test de dépistage consiste à se cogner une entrevue de Belloubet sur BFMerde et si tu tiens plus de deux minutes sans nausée, faut faire le 15 et attendre que les mecs en blouse blanche viennent te chercher... - :))

"e. Tu t’inquiètes de la démographie des musulmans et tu y vois une stratégie de conquête tout en admettant qu’ils font des enfants sans penser consciemment à une conquête. Soyons clair : lorsqu’un acteur définit une stratégie , c’est toujours en conscience. Les stratégies inconscientes ça n’existe pas, ça n’a pas de sens."

Résumé grossièrement ainsi (un bel homme de paille), non, effectivement. Ce que tu ne piges pas c’est que ce n’est pas parce que le péquin moyen n’a pas de stratégie à son niveau individuel qu’il n’en existe pas au niveau d’organisations. Et là, ô surprise, on se rend compte en cherchant un peu qu’il y en a bien une du côté de l’Isesco, des frérots, de l’OCI, de certains pays, etc. Étonnamment cette stratégie est exactement la même que celle préconisée par Hakim El Karoui pour un "Islam de France"... Ça alors, quelle coïncidence...

"------> Fin de l’histoire"

Ah... Si seulement cela pouvait être aussi simple...


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe