TotoRhino TotoRhino 17 janvier 23:34

@pegase

Pour le coup, je te rejoins Pégase

Je veux dire par là, qu’en regard des évènements liés aux violences policières administrées aux GJ, j’ai ressenti le besoin un jour de faire un rapide bilan sur mes rapports avec les FDO durant ma vie. Et franchement, ce n’est pas brillant. J’ai subi plusieurs méfaits : vol par effraction dans mon véhicule, dans mon logement, ou carrément vol du véhicule. Une agression et un accident avec délit de fuite. Pour ce dernier, qui était un accident volontaire (si, si), un témoin a poursuivi le chauffard et a pu relever le numéro de sa plaque. J’étais à moto et la chute était heureusement sans gravité. Mais je suis allé porter plainte au commissariat avec l’identité de mon témoin. Ils m’ont déconseillé de porter plainte, mais de déposer simplement une main courante. Ils m’ont promis de faire le nécessaire pour identifier le conducteur afin que nous trouvions un arrangement. Je devais partir en vacances le lendemain et, comme j’étais encore jeune et naïf, j’ai acquiescé et je suis rentré chez moi. A mon retour de vacances, je pensais trouver une lettre de la police, mais que dalle. Je suis allé au commissariat pour connaitre l’avancement de mon affaire, ils n’avaient rien fait, en fait même la main courante avait disparu !

Pour tous les délits énumérés ci-dessus (et j’en oublie), aucun auteur n’a été retrouvé, circulez, y a rien à voir comme dirait Coluche.

Par contre, les FDO ne m’ont pas loupé, pour mettre des PV ils sont rois. Une fois j’ai contesté une infraction, comme la loi nous y autorise, mais malgré un courrier plutôt circonstancié, je me suis fait rembarrer avec un lettre « bateau ».


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe