njama njama 15 janvier 10:46

@Hieronymus
Oui il y a des substances chimiques qui sont connues pour être cancérigènes, la liste est longue, et même des rayonnements (Rx, Tchernobyl, Fukushima,...) mais je ne pense pas que cela invalide complétement le raisonnement de Hamer, parce que l’organisme (par l’organe, le cerveau ?) va "de lui-même" chercher à s’opposer aux altérations biologiques provoquées par ces causes exogènes - ces molécules qui lui sont étrangères et qu’il ne peut que mal assimiler, ou l’impact destructeur des rayonnements sur les cellules - en cancérisant tel ou tel organe, faute de mieux puisqu’il ne peut apporter une réponse appropriée.
Si l’on prend le cas des rayonnements biotoxiques, c’est tout le corps qui les reçoit, et ce n’est pas pour autant que tous les organes deviennent cancéreux, le plus souvent l’effet sera de provoquer une leucémie.

Geerd Hamer a parfaitement démontré que le cancer peut résulter de causes psychiques ce que la médecine d’école refuse d’admettre, c’est là un point essentiel... et les chances de soigner un cancer sont plus grandes quand on traite les causes, car la chirurgie, ou les irradiations par radiothérapie sont souvent un pis-aller, ce qui expliquerait les récidives fréquentes.
Pour la petite poignée de cas de cancers que j’ai pu connaître autour de moi, cette théorie de Hamer se vérifie, et la chimiothérapie ou l’immunothérapie n’a fait qu’empirer leur cas.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe