Laconicus Laconicus 12 janvier 03:26

@totof
"Les flics se disent, pour ne pas s’écrouler psychologiquement, qu’ils nous tabassent pour sauver la république."

Même pas. Ils sont placés dans une arène où ils ont le droit de frapper des gens qui eux n’ont pas le droit de se défendre. Sur la base de ce monopole de la violence qui leur est confié, les "agents de l’ordre" les plus faibles psychiquement peuvent céder à une pulsion morbide régressive qu’ils savent mauvaise mais qui se trouve pourtant légitimée. Quelque chose en eux, qui est en-dessous de l’humain, monte alors à la surface pour se défouler, se venger de toutes les frustrations de l’existence, sur n’importe qui, en humiliant, frappant, meurtrissant, blessant ou pire. 


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe