Norman Bates Norman Bates 4 janvier 16:56

C’est une chouette idée...la nature, sa beauté, ses splendeurs ne peuvent que favoriser la réinsertion du prisonnier...

En particulier le pédophile (et même le pointeur en général) qui aura l’occasion de faire de belles rencontres et d’exorciser à jamais ses criminels penchants...

La reconversion dans la zoophilie lui permettra en outre de vivre sans l’oppressante angoisse d’être rattrapé par les bêlements d’une victime qui vient geindre et se plaindre d’un accouplement inapproprié commis vingt ans auparavant...


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe