Norman Bates Norman Bates 19 décembre 2019 12:26

@Conférençovore

Voyons ! il est parfaitement légitime que la pensée unique se préserve quelques espaces protégés où elle peut se propager à l’abri des crachats de "l’extrême-droite" et autres complotistes...
Je note avec dépit ton apparente hostilité à l’encontre de l’internationalisme...n’as-tu jamais éprouvé un vif chagrin à la contemplation d’une mappemonde.. ? vois toutes ces frontières...des frontières, partout partout...pouah.. ! des cicatrices séparatrices qui confèrent à notre planète l’allure de la créature du docteur Frankenstein...et le paysage lunaire des éruptions cutanées façon face d’ado des conflits et guerres suscités par ces frontières...est-ce le monde que nous voulons.. ? avec ces stigmates de fractures d’antan que rien ne justifie, ces barrières artificielles qui font obstacle au vivrensemblisme, au partagisme, à l’échangisme, au mélangisme et plein d’autres mots en "isme"...
Comme le dit si bien le poète Enrico : "tout le monde il est mon frère, tout le monde il est ma sœur"...que dire de plus.. ?
Oui, il faut un monde unifié, unique, avec un pôle décisionnel central, pacifique, voué au bien-être d’une Humanité à la mémoire chargée de trop de souffrances inutiles...
Pour encore mieux nous réunir il faudrait penser à vider les océans...toute cette flotte ne sert à rien et elle nous sépare...c’est une frontière aquatique mais une frontière quand même...
Nous aurons une monnaie unique, une économie unique, une langue unique, un projet unique, une armée unique seulement au cas où, hein...
Exit la peau suturée façon champ de patates de la créature Frankenstein, le monde unifié aura l’épiderme immaculé d’un bébé qui pousse son premier glapissement... 
Cet être naissant découvrira, émerveillé, une nouvelle ère, un monde serein, enfin en paix, heureux et prospère...
Que c’est beau...l’émotion m’empêche de poursuivre... smiley 


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe