berphi 7 novembre 00:54

@maQiavel
Je vous rejoins sur la paranoïa de la stratégie de communication politique. En revanche, si l’intention de cette femme est d’obtenir le statut d’un Zemmour, elle manque encore cruellement de crédit. Quoique l’on puisse dire de lui, elle n’en a pas l’envergure intellectuelle et il est loin d’être acquis qu’elle soit aussi rentable qu’il ne l’est, dans le domaine de l’édition. En d’autre terme, Zemmour a les moyens de se mettre l’opinion à dos ; elle en a très peu. Le procédé peut se révéler au-dessus de ses moyens, si il ne se retourne pas contre elle.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe