Conférençovore Conférençovore 6 octobre 2019 14:56

@medialter "Non, elles sont si disparates que je te mets au défi d’y trouver une unité. Entre les croyants et le athées, les spirituels et les agnostiques, les adeptes de la liberté sexuelle qui baisent tout ce qui bouge et les exclusifs inconditionnels ... Il n’existe pas aujourd’hui de valeurs spécifiques à l’occident"

Il existe des valeurs d’égalité et de liberté et qui font, justement, qu’il y a des exclusifs et des queutards. Ce sont des idéaux et très souvent ils ne sont pas respectés mais ce sont des valeurs qui n’ont strictement aucun sens dans d’autres pays. Il faut donc relativiser. La liberté c’est celle de croire ou non, de baiser ou pas. Dans certaines sociétés ces libertés n’existent pas. Au Maroc le Ministre du culte à récemment expliqué qu’il fallait combattre la liberté de conscience, qu’elle était "dangereuse". C’est juste un exemple... Bien sûr que si qu’il y a des valeurs communes : la courtoisie, le respect de l’autre, etc. Par contre, il est clair que la situation se dégrade à très grande vitesse précisement parce que nous ont été imposée des pop qui ne partagent pas du tout les mêmes...

"es banlieues, l’immigration, c’est une volonté politique, c’est là où ton discours vaut que dalle, parce que la république que tu défends tant, elle t’encule en douce et profond en déroulant des tapis rouges au bas-clergé oriental."

Non, les banlieues sont ce qu’elles sont parce que les gens qui y vivent les rendent invivables. Ensuite, oui, le clientélisme est largement pratiqué par une grande partie de la classe politique, et ? Enfin, je ne défends pas la "République"... C’est toi seul qui en parle (de même que ces gens qui parlent de "valeurs de la Répu", ce qui n’a aucun sens, bis) et elle ne nuit pas tant que ça. Elle ou plutôt ses représentants nuisent surtout aux actuelles et futures générations qui vont devoir vivre et vivent parfois déjà dans un enfer.

"Et c’est là aussi où je m’éloigne considérablement de toi, c’est que la véritable connaissance, elle s’éloigne considérablement de ce qu’on t’apprend à l’école, au point qu’elle perds intégralement sa composante utilitaire"

L’école est nécessaire, particulièrement pour les populations où la culture à la maison est pauvre. L’INSEE parle d’ailleurs a juste titre de "capital culturel". Tu évoques autre chose (la gnose). Je comprends ce que tu écris mais c’est un autre sujet.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe